Un bouillon de culture au café


Lieu de réunion intemporel pour tous les amoureux de littérature, de musique et de tout ce qui touche le monde artistique dans le cœur pittoresque du Weimerskirch, le Café littéraire Le Bovary est le premier café littéraire permanent à voir le jour au Grand-Duché.

Véritable « Auberge espagnole » … à la française, propice à la lecture et aux rencontres, le Café Le Bovary invite tout un chacun à prendre part à la culture sous ses formes les plus diverses autour d’une tasse de café, d’un verre de vin ou d’un bon plat cuisiné par Franca.

Lectures publiques, projections, rencontres avec des écrivains, soirées slam, tables rondes philosophiques, expositions d’artistes locaux, petits spectacles « café-théâtre », … tout le monde saura trouver son bonheur dans cet antre d’omniscience et de convivialité au cadre vintage et aux sons jazzy placé sous le signe de la découverte, de la rencontre et du débat.

La restauration suit la même philosophie. Du petit-déjeuner au dîner en passant par le brunch ou le goûter, le Café Le Bovary cultive l’interaction avec ses hôtes, s’emploie à combler leurs envies culinaires du moment et à varier les plaisirs quotidiennement : tapas variés pour les petites faims, pâtes fraîches maison, salades « revisitées », mets végétaliens, pâtisseries (maison aussi !), ici aussi, il y en a pour tous les goûts et budgets.

Rats de bibliothèque, profitez de notre programme « Take a book, leave a book ». Comme son nom l’indique, emmenez un livre et repartez avec un autre en poche. Outre les nombreuses lectures sur place, vous pouvez également acheter des livres grâce à notre partenariat avec la librairie Alinéa.

Ne manquez pas nos rendez-vous phares, tels nos lectures, nos concerts « Une heure, une œuvre » avec le pianiste Grégoire Baumberger ou la soirée Go Tango avec Murat au piano et Fabrice à l’accordéon.

Tél.: +352 27295015

Coordonnées

Actualités

18. July 2017

Samedi et dimanche, le 29 et 30 Juillet 2017 de 10h00 à 16h00 – Atelier d’écriture par Raphael Kohn

Schreibworkshop unter der Leitung von Rafael Kohn Rafael Kohn leitet erneut einen Schreibworkshop im Café Littéraire LeBovary. Während es letztes Mal hauptsächlich um den Protagonisten und die Stimme der Figur ging, so steht diesmal die Erzählung im Vordergrund. Wie handelt die Figur wenn sie der Handlung unterworfen wird, wenn sie nicht mehr agiert sondern reagiert, wenn sie einem stärkeren Antagonisten gegenübergestellt wird? Wie entfaltet man eine Geschichte über die Dista…nz? Dieser Workshop richtet sich an Autoren jeglichen Niveaus und findet am 29. und 30. Juli jeweils von 10h00 bis 16h00 statt und vermittelt klassische Schreibtechniken anhand von praktischen Übungen. Teilnahme: 250 Euro Anmeldungen im Café Littéraire Le Bovary Là ou mène l’histoire… Atelier d’écriture dirigé par Rafael Kohn Rafael Kohn dirige à nouveau un atelier d’écriture au café littéraire Le Bovary. Lors du dernier atelier, le protagoniste et la voix du personnage étaient au centre du cours. Cette fois, ce dernier laissera place à la narration : comment agit le personnage s’il est soumis à l’histoire, s’il réagit au lieu d’agir, s’il fait face à un antagoniste plus fort que lui? Comment développer une histoire au long cours? Cet atelier, qui transmettra des techniques d’écriture classiques à travers des exercices pratiques, s’adresse à des auteurs de tout niveau et aura lieu les 29 et 30 juillet de 10h00 à 16h00. Frais de participation: 250 Euro Inscripitions au café littéraire Le Bovary
6. July 2017

Saturday, 15th of July at 8.30 p.m. – Concert Stelise goes acoustic

1. July 2017

Vendredi, le 14 juillet à 21h00 – Go Tango avec Murat au piano et Fabrice à l’accordéon

30. June 2017

Thursday the 13th of July at 8.30 p.m. – Brazilian Piano Music – Paulo Steinberg

Dr. Paulo Steinberg, piano Abstract Brazilian music is often associated with carnival, samba and choro, suggesting vibrant rhythms played at lively, energetic tempi. Many pieces do fit that description. However, the words “melancholy” and “nostalgia” play a big role in Brazilian music. A large number of the Brazilian population lives in poverty and sub-human conditions whose reactions are reflected in several compositions. Therefore, an interesting contrast exists in the culture of Brazil, which is depicted by Brazilian composers – nostalgia versus excitement. In either case, Brazilian composers are inspired by the natural exuberance and beauty of Brazil and use lyricism to portray colors, characters, sites, …and many cultural elements in their music. As Villa-Lobos used to say, “In my music, I let the rivers and seas of this great Brazil sing.” Overview A lecture/piano recital on “Brazilian Culture: Ernesto Nazareth and Heitor Villa-Lobos.” This program includes a PowerPoint presentation on the relation between Brazilian culture and music, with varied types of illustrations such as, a video clip, a recording of a typical Brazilian popular group and pictures of Brazilian locations, scenes, and characters. Such illustrations and the lecture itself are alternated with performances of piano music written by Heitor Villa-Lobos and Ernesto Nazareth. Goals – Expand the knowledge of college students, teachers, and music lovers, providing a broad view of music in the world and its specific role in Brazil. – This program is accessible to all generations because of its ties with popular music and European traditions. – This interdisciplinary project studies a variety of aspects, covering issues of […]
9. March 2017

Lecture Serge Basso avec la collaboration de Lambert Schlechter mercredi, le 28 avril 2017 à 19h00

Lecture Serge Basso de March avec la collaboration (amicale & vocale) de Lambert Schlechter pour la sortie du livre « Les concombres n’ont jamais lu Nietzsche » Aphorisme bancals, proverbes bancroches et petites phrases décalées De Serge Basso de March Paru chez Cactus inébranlable éditions Qui connaît Serge Basso de March sait qu’il a la détente rapide, il vous zigouille une idée généreuse en trois bons mots bien frappés ! Ne laissez surtout pas traîner devant lui la moindre phrase ambiguë, il vous la retourne en moins de deux. C’est un déviant textuel, un faussaire sous ses faux airs de Napolitain, il traque les faux-amis de la langue, en restitue le premier degré de l’absurdité… ; il n’y a que lui pour discerner dans chaque astronome un voyeur, pour entrevoir des mocassins en regardant passer un crocodile, ou pour découvrir un petit râblé dans le portrait de l’auteur de Gargantua. Serge Basso de March ou l’art du sabotage linguistique, il prend la langue au ras du signifiant, taille des croupières aux gens de lettres, sème contrepèteries et apophtegmes sans sourciller. Il adresse un magnifique pied-de-nez aux poètes de compassion, aux écrivains de ministère, aux penseurs de circonstances. Mais cela ne l’empêche pas de titiller la métaphysique et de ramener les philosophes à des propos plus terre à terre. Il nous prévient, Assurer ses arrières ne nous empêche pas de finir les pieds devant, aussi dépêchons-nous d’avaler toutes les préceptes décapants des Wilde, Cioran ou Nietzsche, les pensées corrosives des Scutenaire, Nougé ou Chavée. Et commençons, pourquoi pas, par les pépites […]
6. March 2017

Lecture théâtrale avec Philippe Alloteau et Sandrine Roignant – Samedi, le 1 avril 2017 à 20h30

Prélude :   Titre de la pièce : Quand les femmes s’emmêlent, les hommes se taisent.     La trentaine passée ! Feydeau Cojean, habite une maison de caractère à Neuilly-sur-Seine, qu’il partage avec son père, Pierre Cojean 60 ans.   Tous deux originaires de la Guadeloupe, ne manquent pas de caractère. Pierre veuf,  notaire à la retraite. N’a qu’une envie : retrouver quelqu’un pour animer son quotidien.   « Feydeau, écrivain flambeur, n’a qu’une idée en tête, publier coûte que coûte son dernier ouvrage chez son éditeur  ».   Comme chaque jour ! Pierre, traverse l’allée de son jardin, pour aller chercher son courrier et pubs entassés.                   L’une d’elles… va radicalement changer, le cours de leurs vies.  Allant au-devant, de gros emmerdements.  Confiant… Feydeau appelle…une famille surendettée installée dans le 93.    Soudées, elles épongent leurs impayés, créant une entreprise familiale. Un moyen comme un autre pour elles, de survivre à la crise. « Renov Salon déclarée au Blanc-Mesnil, se fait les griffes chez les bobos ».   D’une accroche publicitaire, Feydeau crédule, conclut un contrat d’enfer en oubliant, d’en aviser son père.   Une affaire juteuse… pour la famille Beaumatin, originaire de Martinique. La maison mis à rude épreuve, par ces sulfureuses aventurières. Porte… et vitrail, vont passer un sale quart d’heure.   Les miss de banlieue, à l’origine d’un désastre graveleux. Salopettes de bleu ménager, vont bouleverser, la vie de deux hommes en colères.   Éboulis de verre, ils seront les victimes de provocations féminines.   Seule la St Valentin aura raison d’eux, scellant humour et amour.    Vaudeville   ( comédie ) Parrain […]

Heures d'ouverture

Du mardi au samedi de 10h30 à 14h30 et de 17h00 à 23h00

Fermeture: dimanche et lundi sauf événements littéraires

  • Fermeture du 15 au 24 avril 2017
  • Fermeture du 13 au 28 août 2017
  • Fermeture du 28 octobre 2017 au 6 novembre 2017
  • Fermeture du 23 décembre 2017 au 2 janvier 2018

Café littéraire le Bovary
1, rue de Laroche
L-1918 Luxembourg
Tél: 27295015